Aliments après une gastro

Sommaire

Trac, grossesse, mauvaise odeur, aliment de mauvaise qualité... De nombreuses raisons peuvent entraîner des nausées et vomissements.

Dans la plupart des cas, vomir soulage. Mais lorsque les vomissements deviennent trop fréquents, ils peuvent constituer une gêne. Comment les éviter ?

Après une gastro : contrôler son alimentation

Certains aliments, notamment ceux qui sont riches en graisses, favorisent les vomissements. Évitez donc :

  • les fritures ;
  • les viandes trop grasses ;
  • la surconsommation d'œufs.

De même, manger ou boire trop acide peut provoquer des nausées :

  • Les jus de fruits industriels sont très lourds et leur goût très sucré cache une forte acidité. Prudence, donc.
  • Les produits laitiers, notamment les yaourts, sont généralement à éviter.

À noter : chez certaines personnes, les produits laitiers peuvent avoir un effet bénéfique. En calmant l'acidité, ils réduisent les vomissements. À vous d'analyser l'effet que produit le lait sur votre organisme.

Nausées, vomissements : comment réagir ?

En cas de nausées et de vomissements :

  • N'absorbez rien pendant quelques heures.
  • Buvez beaucoup, car vomir déshydrate. Vous pouvez ajouter du jus de citron, qui améliore la digestion.
  • Fractionnez vos repas. Plusieurs petits repas espacés valent parfois mieux qu'un seul gros repas.
  • Préférez le froid au chaud, les aliments froids étant en général moins odorants.
  • Préférez les aliments riches en amidon ou en sucres. Ils vous nourriront tout en rétablissant l'ordre à l'intérieur.
  • Enfin, écoutez vos envies. Souvent, après un vomissement on sent d’avance ce que l’on peut supporter. Faites confiance à votre corps !
  • Préférez toutefois les féculents secs :
    • pétales de maïs nature ;
    • pain grillé, biscottes ;
    • biscuits apéritif, de type crackers ;
    • biscuits secs, etc.

Aliments après une gastro : le régime BRAT

BRAT signifie « bananas, rice, applesauce, tea and toast ». Autrement dit :

  • bananes ;
  • riz ;
  • compote de pommes ;
  • thé ;
  • toasts (pain grillé ou biscotte).

Ce régime peut être recommandé aux personnes sortant d’une gastro-entérite, ou atteintes de diarrhée. Toutefois, rien ne prouve qu'il soit fondé. En revanche :

  • Les aliments qui le composent sont doux et peuvent convenir à un système digestif fragilisé par les vomissements (mais il faut privilégier les bananes et les pommes bios car celles qui ne sont pas issues de l'agriculture biologique contiennent des résidus de pesticides, respectivement 57,4 et 80,3 %).
  • Ils permettent de nourrir et réhydrater progressivement en limitant les risques de nouveaux vomissements.
  • Il peut donc être utile de l'adopter après un vomissement, sans toutefois le faire durer plusieurs jours.

À noter : si vous êtes victime de vomissements répétés, n'hésitez pas à consulter un médecin.

Pour aller plus loin :

  • Apprenez à reconnaître les causes et symptômes précurseurs de vos nausées et vomissements. Vous pourrez ainsi mieux lutter contre les éventuels facteurs déclencheurs.
  • Des vomissements répétés peuvent être le signe d'un trouble digestif plus sérieux. N'hésitez pas à effectuer des examens digestifs !
  • Les vomissements répétés irritent la gorge et l'œsophage. Il existe des solutions pour réduire le mal de gorge lié aux vomissements.
  • Si vous pensez que vos vomissements sont dus à une gastro-entérite, consultez notre fiche pratique Soigner une gastro-entérite... Et bien sûr, prenez rendez-vous avec votre médecin !

Ces pros peuvent vous aider