Gastro-entérite chez le bébé

Sommaire

La gastro chez le bébé est toujours inquiétante pour les parents. Pourtant, la gastro-entérite virale est très fréquente chez le nourrisson (de 0 à 18 mois) et chez le petit enfant (de 18 à 36 mois). Dans cette tranche d’âge de 0 à 3 ans, les virus intestinaux sont responsables en moyenne chaque année en France de 182  000 cas signalés dont 97 000 diarrhées sévères, 28 000 passages aux urgences, 20 000 hospitalisations et provoquent 13 à 14 décès.

Au-delà de cet âge, l’immunité acquise commence à protéger le bébé contre les virus les plus fréquents, les symptômes et le traitement deviennent identiques à ceux de l’adulte.

Symptômes de la gastro chez le bébé nouveau-né

Il est difficile de déceler la gastro-entérite chez le nouveau-né. La vigilance aux symptômes et de mise :

  • Chez le nouveau-né (jusqu’à un mois) et chez le prématuré, la gastro-entérite virale se traduit surtout par un gonflement abdominal (la diarrhée n’est pas systématique).
  • Entre 1 et 3 mois, l’infection est discrète et les symptômes sont peu importants.

Symptômes de la gastro chez le bébé nourrisson

Le nourrisson ne peut exprimer par des mots ses douleurs ou son mal-être. Avant l’apparition des vomissements puis de la diarrhée, les parents observent :

  • un comportement inhabituel : apathie, pleurs inexpliqués ;
  • une expression douloureuse du visage ;
  • un refus de s’alimenter au biberon comme à la cuillère ;
  • une réaction douloureuse à la palpation du ventre ;
  • une fièvre autour de 38 °C, parfois un peu plus.

Gastro chez bébé : attention à la déshydratation

La déshydratation peut être fatale chez le bébé. Il faut impérativement savoir en repérer les signes, notamment la perte de poids. Elle est évaluée selon le dernier poids connu du nourrisson :

  • 2 %, par exemple 100 g pour 5 g : déshydratation légère ou débutante à compenser rapidement ;
  • 5 % : déshydratation inquiétante ou sévère à traiter d’urgence à l’hôpital ;
  • 10 % : déshydratation majeure, risque de décès.

Gastro chez bébé : quand consulter le médecin ?

Chez le nourrisson, la consultation médicale doit être systématique quand :

  • les vomissements se répètent pendant plus de trois heures ;
  • il y a plus de trois selles liquides en quelques heures ;
  • il y a du sang ou des glaires dans les selles ;
  • le moindre doute existe sur une déshydratation ;
  • le comportement inhabituel persiste plus de quelques heures.

Traitement de la gastro chez le nourrisson

La réhydratation par SRO est le seul traitement impératif tant que la diarrhée persiste. Le médecin peut prescrire des médicaments pour atténuer les vomissements ou la fièvre pendant quelques jours.

Les biberons ou l’allaitement maternel ne sont pas interrompus, mais proposés en très petites quantités plus fréquentes que d’habitude. Toutefois :

  • chez les nourrissons de moins de 3 mois nourris au biberon, on recommande de recourir à un hydrolysat poussé de protéines de lait de vache pendant 15 jours (pour limiter les risques d’apparition d’une allergie) ;
  • chez les bébés de 4 à 6 mois nourris au biberon, on préconise un lait sans lactose pendant une dizaine voire une quinzaine de jours.

À noter : bien que suspendue en 2015 après la survenue d’effets indésirables graves à type d’invagination intestinale aiguë, la vaccination contre le rotavirus est désormais recommandée chez les nourrissons de 6 semaines à 6 mois (source : calendrier vaccinal du ministère de la Santé, après avis de la Haute Autorité de Santé (HAS), 12 avril 2023).

Il n’y a pas de précautions particulières pour la femme qui allaite, en dehors d’une hygiène encore plus rigoureuse des mamelons.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre la gastro-entérite

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider